RTE international fournit une méthodologie et des recommandations pour les études de raccordement de parcs éoliens offshore en Grande Bretagne

RTE international partage son expertise sur le développement des énergies renouvelables avec The National HVDC Centre, Scottish and Southern Energy et National Grid ESO.

Une méthodologie et des recommandations pour le raccordement de parc éolien offshore

Ce projet vise à fournir une méthodologie et des recommandations pour la réalisation des études nécessaires lors du raccordement de champs éoliens offshore au réseau de transport d’électricité par l’intermédiaire de liaisons à courant continu (HVDC). La Grande-Bretagne possède en effet aujourd’hui près de 10GW de capacité éolienne offshore installée et a l’ambition d’atteindre une capacité de 40GW d’ici 2030.

De nombreux projets se développent aujourd’hui. Chaque raccordement de ferme éolienne offshore fait appel à plusieurs constructeurs différents possédant chacun leur propre technologie. C’est pour cela que chaque nouveau projet de raccordement impose de réaliser de nouvelles études de modélisation. Ce projet a pour objectif de faciliter les futurs chantiers en fournissant une méthodologie commune et des recommandations types.

« RTE international a une solide expérience des études HVDC et des études des phénomènes transitoires électromagnétiques (EMT Studies). Nous allons dresser l’ensemble des recommandations relatives aux études de ce type à réaliser pour réduire les risques quelque que soient les constructeurs des stations de conversions. Cette méthodologie recommandera à la fois des études génériques à réaliser tout au long de l’avancement du projet mais également des études spécifiques à réaliser si le contexte technique l’exige. »

Hani Saad

Expert HVDC, RTE international